compte-bancaire-pro-orthophoniste-comptasante-blog

Orthophonistes, vous faut-il un compte bancaire pro ?

Orthophonistes, vous faut-il un compte bancaire pro ?

 

Votre installation en tant qu’orthophoniste libéral fait aussi de vous un chef d’entreprise. Dans le cadre des démarches entreprenariales à effectuer, il est recommandé d’ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité de santé. Parfois, l’ouverture d’un compte professionnel est même obligatoire. Ce compte, qu’il soit professionnel ou considéré comme tel, se montre utile à votre comptabilité.

Compte professionnel obligatoire ou pas pour votre activité ?

Cela fait partie des précisions qu’un expert-comptable peut apporter sur les formalités d’une installation : les sociétés à capital social ont l’obligation d’avoir un compte courant professionnel pour déposer leur capital social et obtenir leur immatriculation. Si vous choisissez d’exercer l’orthophonie en société, vous aurez donc à ouvrir un compte bancaire professionnel. Ce type de compte est spécifique dans les établissements bancaires et comporte souvent des frais différents de ceux des comptes classiques. Soyez à l’écoute des différents tarifs pratiqués.

Si vous êtes orthophoniste libéral en individuel, vous n’êtes pas obligé d’avoir un compte bancaire professionnel. Mais ouvrir un 2nd compte (semblable à votre compte personnel habituel) réservé à votre activité est fortement recommandé.

 

Une gestion fiscale et comptable simplifiée

Avoir un compte bancaire, professionnel ou assimilé, entièrement dédié à votre activité libérale, regroupe plusieurs avantages en termes de gestion budgétaire. Les cabinets d’expertise-comptable relèvent plusieurs points positifs :

  • Vous ne risquez pas de mélanger les opérations effectuées en tant qu’orthophoniste et celles répondant à des besoins personnels ; vous limitez les risques de confusion ;
  • L’existence de ce compte bancaire, ne comportant que des données professionnelles, favorise la bonne tenue de votre comptabilité, qu’elle soit faite par vos soins et par un expert-comptable ;
  • Vous pouvez à tout moment consulter l’état de votre trésorerie et le montant à disposition pour les dépenses de votre cabinet d’orthophoniste ;
  • Le compte « pro » facilite la mise en place de règlements mensuels, la souscription à des services professionnels (adhésion, cotisations, charges) ;
  • Vous avez en permanence accès à des documents bancaires pour vérifier vos entrées et sorties d’argent sans risque de confusion avec des revenus ou dépenses personnels.

 

Quelques points à retenir sur le compte pro d’orthophoniste

Votre banque vous demandera peut-être d’ouvrir un compte professionnel même si ce n’est pas obligatoire au regard du choix que vous avez fait pour exercer en libéral. Retenez bien qu’un orthophoniste exerçant en individuel peut se contenter d’un 2ème compte (dans la même agence bancaire ou dans une autre banque), avec chéquier et carte bleue, qui servira de compte « professionnel ».  Ce compte est destiné à percevoir les honoraires remis par la patientèle, à régler les frais professionnels et à se verser une rémunération. Les relevés bancaires sont à archiver afin d’assurer la tenue de votre comptabilité, en les transmettant, si tel est votre choix, à un cabinet comptable.

A noter : Selon l’expérience des professionnels en libéral et l’avis d’experts-comptables, il est conseillé de conserver au minimum la moitié de votre chiffre d’affaire sur le compte pro. Ce montant vous met à l’abri pour régulariser vos charges sociales ou effectuer des dépenses inattendues. L’autre partie peut être librement utilisée à titre personnel.

Au début de votre activité libérale, pensez d’abord à être prévoyant ! Pour gérer votre trésorerie et votre budget, vous pouvez bénéficier de l’accompagnement d’un expert-comptable spécialisé dans les professions de santé.