Les charges déductibles et l’activité d’orthophoniste

Les orthophonistes, comme les autres libéraux, ont tout intérêt à déduire de leur bénéfice imposable les dépenses professionnelles requises par leur activité. Ces achats doivent pouvoir être justifiés, considérés comme raisonnables et enregistrés en comptabilité avec un ticket ou une facture. L’intervention d’un comptable peut vous assurer que tout soit fait dans le respect des règles fiscales.

Les frais pros à déduire en orthophonie

Les orthophonistes au régime réel d’imposition peuvent passer en charges déductibles les dépenses destinées à leur activité et à leur cabinet. Cela permet de réduire le revenu imposable et donc vos impôts. Pour l’administration fiscale, il faut veiller à ce que ces frais pros soient intégrés à votre comptabilité avec un justificatif précisant date et montant d’achat.
Les matériels, équipements utilisés lors des séances font logiquement partie des charges déductibles d’un orthophoniste. De nombreuses catégories d’achats professionnels sont également concernées :

  • Petit matériel et fournitures de bureau, de correspondance et de documentation. Incluant logiciels et documentation professionnelle, imprimante et crayons…
  • Frais de transport et de déplacements professionnels et les frais de formation
  • Repas, s’ils ne peuvent pas être pris chez vous et selon un certain plafond, que peut vous préciser Compta Santé.
  • Cotisations retraite, prévoyance, Madelin, assurances, adhésions à des organismes professionnels …
  • Secrétariat et télésecrétariat, honoraires de comptable,
  • Publicité et cadeaux, abonnements à des plates-formes de streaming musicales ou videos…
  • Frais bancaires (pour compte pro du praticien), intérêts et frais de dossiers d’emprunts professionnels

Pour être sûr de déduire les charges autorisées, n’hésitez pas à donner la parole à l’équipe de Comptasanté !

Les frais n’entrant pas dans les charges déductibles
L’administration fiscale et un comptable vous le répéteront : pas de déduction sur certains postes de dépenses :
• Rendez-vous coiffeur
• Frais esthétiques
• Salle de sport, spectacles
• Permis de conduire
• Amende et majoration de retard

Des charges à reporter dans votre comptabilité

Pour optimiser votre fiscalité et votre budget d’orthophoniste, il est important de bien intégrer vos charges déductibles. Un comptable, spécialiste des métiers médicaux et para-médicaux, peut vous aider afin que vos dépenses professionnelles soient correctement enregistrées et déduites de votre revenu, dans le respect des règles fiscales. C’est ainsi que vos impôts diminueront ! Accompagnez vos patients avec sérénité, Comptasanté accompagne l’évolution de votre activité libérale.